De quelle façon organiser des obsèques correctement ?

De quelle façon organiser des obsèques correctement ?

19 août 2020 0 Par Sarah

Organiser des funérailles n’est pas une partie de plaisir. Néanmoins, comme il s’agit d’un hommage à rendre à un être cher, il faut les préparer du mieux qu’on peut. Pour ce faire, il faut organiser les obsèques dans les meilleurs délais, choisir la sépulture du défunt et confier les funérailles à une entreprise de pompes funèbres.

Organiser les funérailles dans les délais impartis

On peut enterrer ou incinérer un corps en moins de 24 heures suivant le décès. D’ailleurs, les obsèques ne doivent pas avoir lieu au-delà de 6 jours après la mort. Dans le cas d’un décès en centre de santé, le corps peut être transporté à la résidence du défunt ou d’un membre de sa famille dans les 24 heures. En effet, le délai admissible est de 48 heures si le corps a reçu des traitements de conservation. Si vous avez choisi cette option, vous devrez faire appel à une entreprise funéraire. Le corps peut également être déposé dans une chambre mortuaire de l’hôpital ou de la clinique où le défunt a trépassé. En cas de rapatriement ou de déplacement du corps à l’étranger, il faut entreprendre des démarches administratives pour légaliser son transport. Ces démarches peuvent être déléguées entre les mains expertes d’une bonne agence de pompes funèbres.

Se décider entre l’inhumation et la crémation

Chaque forme de sépulture présente des avantages et des inconvénients. Généralement, le choix s’effectue en fonction des croyances de la famille. Les chrétiens, les juifs et les musulmans ont pour habitude d’inhumer leur défunt. Tandis que d’un autre côté, l’incinération devient de plus en plus courante.

L’inhumation

L’enterrement peut être mise en œuvre dans un cimetière communal ou dans un caveau familial. La commune où le cercueil contenant le corps peut être déposé est soit celle où le défunt avait une résidence, soit celle où il a vécu longtemps ; soit celle où se trouve la tombe familiale. Si vous n’avez aucune concession privée et des moyens limités pour inhumer votre proche disparu, vous devrez l’enterrer dans une fosse individuelle en terrain communal. Demandez aux pompes funèbres la durée permise pour placer un corps gratuitement en fosse communale et les alternatives une fois la date échue.

La crémation

Pour incinérer un corps, il faut obtenir les autorisations de la mairie et accomplir les formalités auprès du crématorium. Le prestataire funéraire peut s’en charger à votre place et vous fournir un cercueil adapté ainsi qu’une urne décorative pour contenir les cendres du défunt. L’urne peut ensuite être mise dans le caveau familial, dans un columbarium ou conserver à domicile.  Sinon, on peut disperser les cendres dans un site communal ou dans un cadre naturel : lac, forêt, montagne, etc. Encore une fois, informez-vous auprès des pompes funèbres concernant les lieux où il est permis d’éparpiller les cendres ainsi que sur les déclarations et autorisations nécessaires.

Engager un bon service de pompes funèbres

Une fois les types de funérailles déterminées, il faut discuter de l’organisation avec une entreprise funéraire. Les prestations funéraires qui devraient vous être proposées sont :

  • le transport du corps (rapatriement ou déplacement vers l’étranger y compris)
  • l’enterrement traditionnel ou l’incinération
  • les arrangements floraux en soie ou en fleurs véritables
  • le marbrier
  • le cercueil
  • l’urne
  • les porteurs
  • les faire-part
  • la publication d’avis de décès
  • tous les types d’articles funéraires

Les entreprises qui organisent des obsèques appliquent librement leurs tarifs. Veillez à demander et à comparer plusieurs devis avant d’engager un prestataire particulier. Un conseil : confiez les obsèques de votre proche disparu à une entreprise familiale qui travaille dans les funérailles depuis plusieurs décennies.  Ce genre d’agence maîtrise les règlementations en vigueur ainsi que les préparatifs d’obsèques dans les détails.